AccueilFAQBlogRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L.A. Noire

Aller en bas 
AuteurMessage
Metavy

avatar

Nombre de messages : 369
Age : 30
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Nom: Boris Raspoulov
PV:
12/12  (12/12)
Métier: Bûcheron

MessageSujet: L.A. Noire   Sam 19 Nov - 1:38

Momo, chose promise, chose due. Voici donc un rapide avis sur ce supposé magnifique jeu.

Alors tout d'abord, pour y jouer, ça a été galère. J'ai fini par résoudre les problèmes de patch et de cra... d'autres choses en réinstallant directX. 2 heures d'essais pour enfin y toucher.

Maintenant, le jeu : déjà, le fait de pouvoir jouer en noir et blanc ou non apporte un côté fun (je joue en couleurs. De jour, Los Angeles en 1946, ça a un style très sympa).

Ensuite, bien que ce soit du Rockstar Games, ça n'a rien à voir avec un GTA, si ce n'est pour la conduite des véhicules. Dès l'intro, tu te payes surtout de l'enquête, du témoignage, de l'interrogatoire... Le jeu consiste en une succession d'enquêtes, agrémentée de délits et autres petits cas où tu peux intervenir (poursuivre un malade mental, intervenir dans un braquage de banque, etc...). Bien que la ville soit immense et ouverte, j'ai pas trouvé d'intérêt à me balader durant les enquêtes pour en découvrir les secrets (apparemment, il y a des trucs à trouver, pour les fans d'achievements). Ca viendra peut-être plus tard. Mais comme dit, une série d'enquête donne pas une liberté à la GTA (=> foutre sa merde où on veut).

Côté gameplay non investigation : exit les barres de santé, les magasins, les planques, les compteurs de munitions (bien que tu recharges tes armes), le cash, etc... T'es flic, t'as un flingue (et du plus gros matos dans le coffre de ta voiture), tu coures après les bandits, les passes à tabac, les arrêtes, et voilà. Comme dit, faut que je vois si il y a des trucs annexes/funs à faire en dehors de bosser pour la loi, ou si L.A. tourne uniquement sur le job de flic.

Côté investigation : le vrai intérêt du jeu. Tout d'abord, saches que tu peux régler le niveau d'aide aux indices dans les options (fais sans, c'est plus fun). Ton objectif : trouver des indices (attention, certains n'ont rien à voir), les analyser, chercher des infos grâce à eux (parfois, genre aller chez un armurier pour demander si il sait à qui est ce Smith&Wesson nacré calibre 27) et t'en servir plus tard. Ensuite, interroger les témoins/suspects : tu leur poses des questions, les écoutent, et tu choisis ensuite entre trois options : considérer qu'ils disent la vérité, avoir des doutes ou carrément les accuser de mentir (souvent, il faudra en apporter la preuve si tu l'as). Attention, tu ne peux pas revenir sur un choix (genre j'ai accusé un peu vite une femme de cacher un truc sans avoir de preuve. Même si j'étais certain de son mensonge), et tu peux perdre un témoin.
Lors d'un interrogatoire, tu te retrouves avec le même système, avec pour but de faire cracher le morceau. Parfois, c'est fou ce qu'on peut faire débiter à un gars avec une attaque indirecte ou une tentative de bluff.

Le truc chiant, c'est la fin d'une enquête : t'as une fiche de score, avec le nombre d'indices trouvés (comment ça, 15/16? Faites pas chier, la moitié ont servi à rien.), la réussite des témoignages, etc... Ce qui est super chiant, c'est en plus de recevoir un conseil sur ce que j'aurai du faire pour un résultat encore plus optimal (malgré mon 5 étoiles), genre j'ai pas fait assez. Bon, y a ça, et le fait de voir le coup en dollars pour l'Etat de ma façon de conduire (maiiiis, c'était juste un banc, trois passants et deux voitures. J'ai à peine rayé l'aile gauche sur un mètre. Bon, je savais que j'aurai pas du faire une chute de dix mètres pour gagner du temps sur la route. Ca a pété les suspensions, mais bon).

Bon, côté scénar... Ben, si t'aimes le cliché du polar noir des années 30-70 aux States, tu te sentiras comme un poisson dans l'eau.

En attendant, là, je vais dormir. Ca fait trois heures que je voudrais être au pieu, mais bon... Tu sais ce que c'est. Le capitaine fait sa petite réunion, ton partenaire te prévient de rappliquer, tu trouves un cadavre encore tout chaud... Bon, ben faut faire l'enquête, écrire le rapport. Bordel, j'ai parfois l'impression que c'est pas fait pour moi, cette vie de flic. Allez, je retire mon holster, je finis mon verre, je mets un peu de jazz dans le fond, et au dodo.

Je suis trop vieux pour ces conneries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morigan

avatar

Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 26/05/2008

Feuille de personnage
Nom: Mael Lebihan
PV:
12/12  (12/12)
Métier: Bouquiniste

MessageSujet: Re: L.A. Noire   Sam 19 Nov - 11:37

Merci pour cette présentation, je met donc L.A. Noire sur ma (longue) liste d'attente Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ker.morigan.free.fr/
Metavy

avatar

Nombre de messages : 369
Age : 30
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Nom: Boris Raspoulov
PV:
12/12  (12/12)
Métier: Bûcheron

MessageSujet: Re: L.A. Noire   Dim 27 Nov - 11:15

Bon, ayant enfin fini L.A. Noire, voici mon avis final (bien loin de l'enthousiasme que j'avais après seulement trois heures dessus).

Quand j'ai commencé le jeu, les hautes notes qu'il recevait sur différent sites spécialisés me faisaient croire que j'allais m'éclater comme un malade. Et ben personnellement, plutôt qu'un 17-18, je lui aurait mis 13-14.

Alors, ce qui semble rattraper la note pour plein de monde, c'est que les musiques et les décors collent super bien à l'ambiance, très bien foutus, etc... C'est vrai. Mais je trouve que c'est aussi un peu du gâchis, étant donné que les trois quarts sont là pour faire figuration. Excepté pour les fondus, on ne visitera pas la moitié, loin de là. Et même, on sera parfois un peu blasé de la grandeur de la ville. En effet, le jeu n'est qu'une succession d'enquêtes et la moitié du temps qu'on y passe consiste à se rendre d'un point A à un point B en voiture. J'ai découvert d'ailleurs (un peu vers la fin -_-) qu'on pouvait laisser son partenaire conduire pour nous emmener directement au lieu qu'on a choisi (ce qui fait gagner du temps, mais on perd la looooongue ballade dans la ville, rendant le travail de Rockstar Games sur le décor encore plus obsolète). De plus, si on prend pas la peine de faire le chemin soi-même, on perd les appels du QG pour se rendre sur le lieu de délits (= quêtes annexes. Je développerai ce point plus tard).

Bon, passons au point principal du jeu : les enquêtes. Faut être honnête, c'est jamais simple de créer un jeu où on va essayer de donner la meilleure immersion au joueur, et où le gameplay sera super bien fait en matière d'investigation. Le problème, c'est que pour moi, c'est incroyablement raté dans ce jeu, une fois qu'on a vite compris les limites.

Une enquête se divise en deux phases principales : la recherche d'indice, et les interrogatoires/témoignages.
Dans la recherche d'indice, on est en fait très limité. D'une part, il y a peu d'indices par endroit, et il suffit de faire clic gauche avec sa souris à chaque pas pour trouver tout les indices, sans même vraiment regarder. Ensuite, le personnage fera généralement une phrases si un indice n'a aucun intérêt, et un indice intéressant sera très vite étudié/mis en avant quand on le sélectionne. De plus, dans le carnet sont notés seulement les indices utiles à l'enquête. Du coup, on risque pas de se planter. De plus, on n'est pas obligé de trouver tout les indices... mais parfois, le jeu refusera d'avancer si on en a pas trouvé certains (même si on a déjà de nouvelles pistes).
Les interrogatoires/témoignages : le foutage de gueule. Au début, j'ai cru que c'était super bien fait, qu'il fallait éviter de trop se louper pour réussir une affaire... Et ben non. En fait, on pourrait tout foirer que tout ira bien. Je m'explique : dans un interrogatoire/témoignage, on a trois options. On ne peut essayer qu'une fois chaque question avec le témoin/suspect. Or, qu'on réussisse ou qu'on se plante, à la fin de l'interrogatoire, le jeu fera comme si on avait tout réussi (pour ne pas bloquer les joueurs). Du coup, je me retrouve avec une adresse/un nom que j'ai pas eu dans l'interrogatoire, mais que la cut-scene suivante utilise comme nouveau point dans l'enquête. What. The. Fuck?!? Et c'est pareil pour tout le reste de l'enquête, et même la fin! Les rares fois où on peut inculper un coupable parmi plusieurs (parce que généralement, on sait qui c'est, ou on l'a buté), on peut se planter que le jeu passera quand même à l'enquête suivante. Du coup, je préfère largement coincer sur un Phoenix Wright en me demandant quoi faire que d'avancer à l'aveuglette et réussir quand même. Parce que bon, avoir une cut-scene où on me remercie pour avoir arrêté X, découvert le trafic de Y et que Z était un pédophile... Attends une seconde, j'ai jamais vu Z. J'ai fini l'enquête sans lui parler!

Bref, le gameplay principal est bâclé/ridicule de mon point de vue.

Passons aux quêtes annexes et autres joyeusetés. Les quêtes annexes sont en fait une 40 d'appels de la part du central pour venir sur le lieu d'un crime/délit. Ca finit toujours par une course-poursuite (à pied ou en voiture), ou des échanges de coups de feu. Alors déjà, en plein milieu d'une enquête, ça soûle de devoir aller à l'autre bout de la ville (3-4 minutes parfois) faire la quête annexe, avant de revenir (3-4 minutes) au domicile du gars qu'on veut voir, recevant un autre appel alors qu'on est près de chez lui. Et puis bon, le gameplay est un peu répétitif (j'arrive, je sors mon flingue, j'abats les trois cambrioleurs en dix secondes). Bref, les quêtes annexes deviennent redondantes et chiantes.

Ensuite, les achievements. Perso, me balader dans la ville 60 heures pour chercher les voitures cachées, les monuments, les badges de polices, ... Je m'en cogne. Surtout quand ça ne change RIEN au gameplay de la trame principale. C'est juste pour ceux qui n'ont absolument rien à faire de leur vie.

Passons à la fin du gameplay : les combats et la conduite.

En ce qui concerne la baston, le combat à main nue est ridicule. Il suffit de spammer 'espace' pour esquiver une attaque adversaire, puis on marrave avec une contre-attaque le gars d'en face. Easy-win. Pour les combats au flingue, Adi-Boo 6ème est plus ardu. On a pas de barre de santé, c'est l'écran qui s'assombrit à force de se prendre des balles. Et si on se fait pas toucher pendant quelques secondes, ça se régénère... Et quand on se planque derrière un mur/obstacle, on peut tenir un an sans mourir. Du coup, on peut aligner des gars qui ont une mitrailleuse, se cacher cinq secondes, aligner trois autres, etc... C'est d'une facilité déconcertante.

La conduite, ça explique le taux d'accidents aux Etats-Unis. Bon, on connaît tous GTA. Ben ici, vous prenez le même principe, sauf que vous ne volez pas une voiture, vous l'empruntez (because je suis flic, connard!)... Mais y en a pas besoin. Vous avez toujours votre voiture de service. Alors, pour la course-poursuite, vous avez généralement juste à suivre le gars. Il finira toujours pas se planter dans un mur ou autre. Du coup, pourquoi se faire chier à essayer à tout prix de tirer sur ses pneus ou autre? (surtout que sur la moitié des course-poursuites, vous ne pourrez jamais rattrapez le gars avant qu'il se plante). Ensuite, la conduite 'normale', c'est con. On roule comme on veut, on s'en fout. Tout le monde respecte le code de la route sauf vous. Si on dégomme du décor, des bagnoles ou des piétons, on aura juste moins de score à la fin. Et bon, on peut pas 'renverser' les piétons. Ils sont juste projetés sur le côté, comme si ils sautaient pour esquiver la voiture... Woah, trop réaliste. Et les bagnoles qu'on dégomment peuvent prendre feu... Sauf celle que je conduit. Et j'en ai vu aucune exploser pour le moment (du coup, on est con. De nos jours, les voitures explosent. Je me sens con de pas vivre il y a 60 ans). Bref, on conduit comme un barbare, tout le monde s'en cogne (sauf le partenaire qui râle dans la voiture).

Bref, gameplay pas à la hauteur du tout.


Passons au scénario principale : de la merde. Point.

Sérieusement, le protago principal qu'on veut complexifier petit à petit n'a AUCUN charisme, on se met même à détester le jouer, tant il est plat. Et quand tout semble devenir fun vers les trois-quarts/fin du jeu, on a l'impression qu'on se moque de nous, car les révélations/conclusions sont beaucoup trop courtes/simples. On pouvait faire bien plus. Et la cut-scene après le staff de dix minutes supers longues et chiantes n'apporte RIEN. On savait déjà ce qu'il se passait dedans, et ça ne sert à rien.

Du coup, grosse déception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morigan

avatar

Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 26/05/2008

Feuille de personnage
Nom: Mael Lebihan
PV:
12/12  (12/12)
Métier: Bouquiniste

MessageSujet: Re: L.A. Noire   Lun 28 Nov - 0:16

Arf...

Bon, bah je me materai plutôt la frapsoluce alors.

Dommage, il avait pourtant l'air sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ker.morigan.free.fr/
Metavy

avatar

Nombre de messages : 369
Age : 30
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Nom: Boris Raspoulov
PV:
12/12  (12/12)
Métier: Bûcheron

MessageSujet: Re: L.A. Noire   Lun 28 Nov - 7:45

Comme dit 'film interactif' colle vraiment comme définition à ce jeu. Et du coup, les incompréhensions du scénario quand on se plante, et le fait que la trame principale soit pas si incroyable, ça aide pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morigan

avatar

Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 26/05/2008

Feuille de personnage
Nom: Mael Lebihan
PV:
12/12  (12/12)
Métier: Bouquiniste

MessageSujet: Re: L.A. Noire   Lun 28 Nov - 10:54

Bah c'est sur que si quoi qu'on fasse on finit par arriver exactement au même point, avec des incohérences, c'est pas top.


Ctrl+Alt+del "L.A. Noire Comic"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ker.morigan.free.fr/
Metavy

avatar

Nombre de messages : 369
Age : 30
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Nom: Boris Raspoulov
PV:
12/12  (12/12)
Métier: Bûcheron

MessageSujet: Re: L.A. Noire   Lun 28 Nov - 15:59

Ben en fait... C'est pas si éloigné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paladin

avatar

Nombre de messages : 1103
Date d'inscription : 25/05/2008

Feuille de personnage
Nom: Venceslas Iosef
PV:
9/11  (9/11)
Métier: Psychologue

MessageSujet: Re: L.A. Noire   Lun 5 Déc - 14:43

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vulgus.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L.A. Noire   

Revenir en haut Aller en bas
 
L.A. Noire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La confrérie de la Dague Noire : Dépôt de logo
» Train miniature de la Forêt Noire
» Ecriture noire sur fond noir pour titre sondage...
» Problème avec feuille CSS et couleur noire
» Supprimer la barre noire tout en haut !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AnswerPlace :: Le coin des "gamers" :: Jeux divers...-
Sauter vers: