AccueilFAQBlogRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ce jeu de rôle... n'a pas de fin.

Aller en bas 
AuteurMessage
Paladin

avatar

Nombre de messages : 1103
Date d'inscription : 25/05/2008

Feuille de personnage
Nom: Venceslas Iosef
PV:
9/11  (9/11)
Métier: Psychologue

MessageSujet: Ce jeu de rôle... n'a pas de fin.   Mar 26 Avr - 16:12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vulgus.net
Aeyuio

avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Ce jeu de rôle... n'a pas de fin.   Ven 29 Avr - 17:43

Ce reportage que je n'avais jamais vu jusqu'ici m'avait été raconté et fortement caricaturé.
Maintenant que je l'ai vu, je trouve que c'est loin d'être un sketch, je suis d'ailleurs plutôt d'accord avec ce qui est dit.
Le jeu en lui-même est loin d'être une mauvaise chose mais je crois que dés qu'il y a excés, c'est qu'il y a un soucis quelque part.
Ce reportage n'est pas une critique de wow mais c'est juste un petit signal d'alarme concernant une certaine catégorie de personnes qui ont vraiment besoin de ça (et je pense que le terme de dépendance est loin d'être incongru en l'espèce).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Metavy

avatar

Nombre de messages : 369
Age : 30
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Nom: Boris Raspoulov
PV:
12/12  (12/12)
Métier: Bûcheron

MessageSujet: Re: Ce jeu de rôle... n'a pas de fin.   Sam 30 Avr - 6:02

...

Euh... Caricaturé ? Tu te rends compte que c'est le genre de reportage à apporter des amalgames faciles pour le commun de la population française (qui n'est absolument pas versé dans le MMO) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheAnswer
Admin
avatar

Nombre de messages : 356
Age : 35
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: Ce jeu de rôle... n'a pas de fin.   Sam 30 Avr - 8:38

Plusieurs choses m'embêtent grandement dans ce documentaire.

D'abord, il passe dans le 20h de TF1. Quand on connait l'impact (pour ne pas employer le terme d'influence) des JT du soir et surtout celui de la 1ère chaine, on se dit quand même qu'il y a peut-être plus urgent comme informations dans le monde, bref. Selon moi, un reportage comme celui-là, c'est-à-dire visant à sensibiliser contre la dépendance au jeux, me semble plus à sa place dans une émission telle "Les Maternelles" ou encore "Allo, Docteur" sur France 5 qui sont des émissions du type Culture-Infos Société qui sont extrêmement bien réalisées sans tomber dans la caricature et le sensationnalisme.


Deuxième point, mettons que la sensibilisation soit dans l'air du temps. Sauf que le reportage aurait pu sensibiliser contre le jeu en général, et je pense aussi aux jeux d'argent. Je sais, à la diffusion de ce reportage, les jeux d'argent n'étaient pas encore légalisé, c'est chose faite depuis près d'un an et demi, et ceux-ci ont envahi depuis les spots publicitaires, les sites d'informations (notamment sportives telle L'Equipe), les maillots de joueurs de football (là encore, impact énorme). Je suis somme toute convaincu qu'il fallait prévenir contre les MMO mais pas plus que contre les autres jeux. Et là, ce qui m'ennuie c'est que si la sensibilisation est dans l'air du temps, comme TF1 nous le prouve bien, apparemment l'air du temps est aussi celui de la légalisation voire l'encouragement aux jeux d'argent qui brisent des vies et des familles entières depuis. Me dites pas que vous ne voyez pas une certaines formes de contradictions et même de cynisme là.


Troisième point. Mettons, le cas échéant, qu'un directeur de l'information de TF1 considère qu'il faille réellement prévenir la population du risque qu'encourt une partie d'elle lorsqu'elle joue à un MMO, et bien, à ce moment là, j'ai envie de dire "très bien, sans problème, si celui-ci est fait correctement et intelligemment". Vous l'avez compris, ce reportage n'est, selon moi, ni bien traité, ni intelligent, je dirai même qu'il sent l'amateurisme. Dans un premier temps, je m'étais dit qu'il fallait peu-être que je fasse une "étude linéaire" du documentaire, pour montrer à quel point, et même pas de façon subtile, les tournures de phrases et mots employés sont sans équivoque, et ce, dès la première seconde , mais devant l'ampleur de la tâche (j'ai autre chose à foutre), nous nous contenterons de la phrase de présentation, qui en dit bien assez long.

"Un phénomène inquiétant, à présent, de plus en plus de français se passionneraient dangereusement pour les jeux en ligne. Deux d'entre eux ont même dû être hospitalisés dans un établissement psychiatrique. Enquête de Ludovic Romanens et Hubert Casenave."

Tant qu'à faire je vous invite à réécouter la phrase prononcée par PPDA et à faire attention à l'accentuation des mots...
3 groupes de mots sont en effet accentués plus que les autres "passionneraient dangereusement", "hospitalisés" et "psychiatrique". A noter qu'il fait aussi un effort pour articuler "jeux en ligne" (le sujet du reportage donc).
Cette phrase de PPDA me suffit pour établir que le reportage a été réalisé avec un total parti pris dès les 1ere seconde. Le champ lexical utilisé est lui-même caricatural : "phénomène inquiétant", "passionneraient" (passion, du grec paskho signifiant souffrir ou endurer), "dangereusement", "hospitalisés" et "psychiatrique". Tous ces mots nous plongent dans une ambiance de malaise et de peur.

Dans le reportage en lui-même, je vois surtout qu'ils ont pris l'exemple du pire, les geeks qui non contents de payer 13euros pour WOW chaque mois, paye même 10euros par nuit pour jouer dans un cybercafé la nuit complète. J'ai aussi entendu dans le reportage qu'un gamin n'était pas sorti de sa chambre pendant 3 semaines mais plus tard on dit qu'il sortait en fufu (il en sortait de sa chambre oui ou non ?), ce qui m'embête là, c'est qu'ils invitent les parents à croire qu'un gamin qui reste dans sa chambre est sans doute un malade mental.

Êtes-vous sûr que c'est moi qui caricature leur message ?

P.S.: on voit bien que toi, Aeyuio, tu n'as pas regarder bêtement le reportage, que tu en as retenue que le petit signal d'alarme, certes. Mais comme dit Metavy, l'amalgame est vite fait et la présentation du reportage, et donc son impact sur le téléspectateur puisqu'il passe au 20h de TF1, est dangereux et grave.
Bien sûr il ne s'agit là que de MMO, mais les mêmes méthodes sont employés pour sensibiliser contre la violence, et au final ce sont les français d'origines étrangères dans les quartiers qui sont montrés du doigts. C'est cette méthode qui est intolérable. Chercher le pire pour créer l'amalgame dans l'esprit des gens, c'est comme ça qu'on contrôle une société.


Dernière édition par TheAnswer le Sam 30 Avr - 12:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paladin

avatar

Nombre de messages : 1103
Date d'inscription : 25/05/2008

Feuille de personnage
Nom: Venceslas Iosef
PV:
9/11  (9/11)
Métier: Psychologue

MessageSujet: Re: Ce jeu de rôle... n'a pas de fin.   Sam 30 Avr - 9:25

Je vais résumer ce que je pense à ce sujet, quitte à vous recouper :
  • Les gens intelligents y verront un reportage tout à fait normal sur le phénomène faiblesse => drogue (quelle qu'elle soit) => prise en charge.
  • Les gens encore plus intelligents comprendront que le monde n'est pas fait que de gens intelligents, mais également de cons (caractérisés par un manque d'esprit critique et surtout de tempérence). Malheureusement, les cons sont les plus nombreux.
  • Si tout le reste est débatable, la phrase de conclusion du reportage indique clairement l'orientation de son concepteur.


Le véritable problème vient du traitement récurrent dont font preuve les médias français (a contratio de nos voisins espagnols, anglais, ou en particulier allemands) à l'endroit du jeu vidéo. Et à côté on diffuse comme parfaitement normales des reconstitutions de corrida dans dans des villages du Sud-Ouest, ou on glorifie deux fois par an le démarrage des soldes et la course à la consommation. Deux phénomènes pris en exemple, et qui ne me semblent pas moins pathologiques. Mais non, dans une ambiance de travail-famille-patrie, y faut surtout pas toucher au "terroir" ni à la consommation.

Trouver un cas dans une population donnée, ça n'est pas très compliqué. 1 SDF sur 100 est un homme dangereux qu'il faudrait mettre en prison ; mais 1 banquier sur 100 aussi. La question est de voir sur qui on focalise notre attention quant on décrit un phénomène ou une population. Et dans le cas du MMO, il n'y a jamais eu de contrepoint sur les grandes chaînes nationales, seulement une focalisation sur ses dérives.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vulgus.net
Morigan

avatar

Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 26/05/2008

Feuille de personnage
Nom: Mael Lebihan
PV:
12/12  (12/12)
Métier: Bouquiniste

MessageSujet: Re: Ce jeu de rôle... n'a pas de fin.   Sam 30 Avr - 11:30

Je ne suis pas du tout d'accord avec toi Aeyuio. ce n'est pas "juste un petit signal d'alarme" mais un "reportage" (si on peut appeler ça comme ça) à l'ambiance anxiogène pointant du doigts une dérive et l'érigeant comme représentative de tout un groupe que l'on oppose aux citoyens "classiques" représentants de la "norme". Toute déviance est dès lors pointée du doigt, caricaturée. Le joueur est ostracisé, on ne cherche pas à le comprendre, car le but est de faire peur (qui comme chacun sait mène au coté obscur).

Je n'ai pas grand chose à ajouter, TheAnswer et Pal ont déjà dit à peu près tout ce qu'il y avait à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ker.morigan.free.fr/
TheAnswer
Admin
avatar

Nombre de messages : 356
Age : 35
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: Ce jeu de rôle... n'a pas de fin.   Sam 30 Avr - 12:05

C'est vrai que dans l'opposition entre les citoyens "classiques" et les autres, la présentation du cybercafé est exceptionnelle: d'un coté, les gens normaux qui restent 1h, et de l'autre, lorsqu'on va en arrière boutique avec ambiance tamisée, là, on trouve ceux qui restent toute la nuit, les "déviants"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce jeu de rôle... n'a pas de fin.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce jeu de rôle... n'a pas de fin.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AnswerPlace :: Le coin des "gamers" :: Jeux divers...-
Sauter vers: